vendredi 26 décembre 2014

Jingle Bells

J'espère que vous avez tous passé un joyeux Noël, que ce soit en famille ou entre amis !
Pour ma part, je suis rentrée chez mes parents et nous avons fait ça ensemble, juste eux, mon frère et ma soeur pour le réveillon. Puis avec ma grand-mère, le lendemain. Quelque chose de simple, à regarder Peau d'Âne le vingt-quatre au soir. Le pyjama était donc de rigueur ! 
C'est pour cela que je n'ai pas grand chose à dire, et parce que je profite de ces vacances pour regarder des séries (principalement Twin Peaks, rappelez-moi d'en parler quand j'aurai fini), lire des comics et faire du rpg (un jour, j'en parlerai aussi). 
J'ai pris quelques photos, et je me suis rendue compte que je connais très mal mon Reflex que je possède pourtant depuis trois ans, et les photos sont donc très moyennes. Il faut dire que c'est une idée très intelligente d'avoir un salon jaune !



Il y en effet deux sapins chez moi, j'étais légèrement surprise en rentrant, mais je trouve ça cool ! Surtout que ma mère a pu utiliser toutes les jolies décorations de Noël en fonction des couleurs. Puis il est plaisant d'avoir un vrai sapin sous lequel mettre les cadeaux.
Et quelle ne fut pas me joie de découvrir l'existence des Bières de Noël. Je suis la seule à en boire à la maison, et ils ne savent pas ce qu'ils ratent. Elle est aromatisée au caramel et clous de girofle, ça me fait un peu penser à la Butterbeer d'Harry Potter.



Dans ma chambre, pour me mettre dans l'esprit de Noël, j'ai sorti mes décorations préférées ! Trouvées à Disneyland Paris, je les adore et si je pouvais je les laisserai tout le temps en évidence. (Il en manque d'ailleurs deux, une en pomme de pin et l'autre est une tête de Mickey en sucre d'orge).
Et Noël ne peut se faire sans regarder au moins le premier Harry Potter, ce que j'ai fait avec mon chat.


Une fois les cadeaux sous le sapin, nous avons trouvé un petit chien des neiges pour les surveiller. 
J'étais alors tout simplement vêtue d'un legging Mickey et Minnie de chez Primark et de chaussettes avec les mêmes personnages, de chez H&M.

J'espère que vous avez été gâtés et pu profité des fêtes. Je vous embrasse.

samedi 20 décembre 2014

Guide de survie #2 : le repas de famille

*insérer bruit d'orage* Parce que les fêtes approchent et qu'elles peuvent souvent être synonyme de repas de famille. Ce genre de réunion peut être soit très agréable, le moment où tous se retrouvent autour d'un plat de patates pour discuter de la vie de chacun, soit un horrible cauchemar auquel nous sommes imposés par les parents. 

Afin de survivre à cette torture que nous devons subir plusieurs fois par an, j'ai décidé de faire un petit guide de survie (je suis vraiment trop gentille). Voici donc quelques conseils : 

1. Arriver le premier, il faut 
C'est un peu ma règle primordiale. Il faut TOUJOURS arriver au début, même en avance s'il le faut. Je ne veux pas entendre de "oui, mais il faut savoir se faire désirer" parce que concrètement plus tu arrives tard plus tu auras de gens à embrasser. Et c'est chiant. Alors que si tu arrives avant le reste de la famille, tu peux choisir la meilleure place et ce sont eux qui viennent à toi pour te dire bonjour. 
Si tu es du genre à être en retard, tant pis pour toi. Ou bien fais un signe de la main pour l'assemblée avec un "salut, désolé il y avait du monde sur la route". 


2. Pendant l’apéro, près des petits gâteaux tu resteras
C'est un peu le BaBa des repas, si tu ne veux pas que ton petit cousin qui passe son temps à se mettre le doigt dans le nez dévore tous les Belins, je te conseille de trouver la place stratégique. C'est celle qui te permet de piocher dans chaque bol, où tu n'es pas trop loin des boisons et que tu puisses faire la discussion avec plusieurs personnes. Le but n'était pas, bien sûr, de te faire passer pour un(e) morfal(e) auprès de tes proches.

3. Ton téléphone chargé, il sera
Pour tweeter ton désespoir lorsque ton oncle commencera à raconter pour la centième fois la même histoire qu'il vous sort tous les ans au moment du fromage. Ou juste pour envoyer des sms à tes amis. Désormais, tu peux même snapchater des photos honteuses de tes proches.

L'art de faire semblant d'écouter Tonton alors que tu tweetes.
4. Trop boire, tu éviteras
Il est vrai qu'il peut être tentant de tenter d'oublier l'ennuie de ce repas en buvant trop de vin, tout en riant grassement avec ton voisin de table. Mais il ne faut pas ! (Sauf si ta famille est super à l'aise avec toi buvant jusqu'à ce que tu aies envie de danser sur Jingle Bells Rock comme dans Mean Girls). Et puis avec les idées claires, tu retiendras mieux les secrets honteux que tes proches sortiront sous l'emprise de l'alcool.

5. Deux fois du dessert, tu prendras
Il s'agit souvent d'une bonne bûche, un truc qu'on mange pas à tous les repas quoi ! Donc autant en profiter et manger vite ta première part, pour en reprendre une seconde avant que tes affreux coussins morfales ne se jettent sur les dernières parts.

Couette-Couette, mon modèle de toujours.
Et voilà, tu es maintenant prêt pour affronter les repas en famille ! (Ou presque, parce que les repas de famille sont tous différents, aussi uniques que nous puissions tous l'être).

mardi 16 décembre 2014

Mes films de Noël

Nous sommes tous d'accords pour dire que la période des fêtes de fin d'année est aussi le moment de regarder des films, PLEIN de films. D'ailleurs les chaînes en profitent et nous préparent chaque année des programmes de folie avec plein de nouveautés (ou pas). 

Chaque personne a plus ou moins ses favoris pour s'occuper en attendant que le Père Noël ne se décide à passer. En général, c'est avec un chocolat chaud et des cookies que le commun des mortels passe le temps devant la télévision. 

Personnellement, j'ai plusieurs films qui me rappellent Noël et que j'aime revoir en cette période, mais vous allez voir que la plupart parle de tout... Sauf de cette fête en question.


Love Actually  
C'est un peu la base. Une comédie romantique qui se déroule à Londres (mais pas que) en période de fin d'année, avec un casting plus que parfait (oui, oui, c'est vrai), on ne peut pas passer à côté de ce film ! Les personnages sont nombreux, différents et presque touts attachants. Il réchauffe le cœur et nous fait dire des "aw" dès que c'est mignon (soit presque tout le temps). 

Le Grinch
Petite, je l'adorais ! Je le trouvais drôle ce truc vert poilu qui haïssait Noël, malheureusement voisin d'une petite ville ne vivant que pour ces fêtes. Aujourd'hui, je me rends compte que le film de Ron Howard a très mal vieilli et que Jim Carrey est plus énervant qu'autre chose en Grinch. Mais eh, c'est Noël, faut garder à l'esprit que tout peut être kitsch.

Le Noël de Mickey
Juste pour la partie sur Mr. Scrooge. J'ai toujours adoré cette adaptation du conte de Dickens, autant que l'histoire d'origine. Je trouve intéressant la façon dont est mis en avant l'importance des autres, la chaleur de cette fête avec ce personnage si grincheux. Je trouve qu'ils ont particulièrement réussi à donner des rôles aux héros de l'univers Disney.

Nous arrivons dans la partie des films que je regarde à Noël mais qui n'ont rien à voir avec.


Jumanji 
Ce film est culte. J'ai grandi avec et je le regardais particulièrement à cette période de l'année. Le film a toujours été dans mes préférés, bien plus que le dessin-animé. Il m'a toujours fait rire, il nous plonge dans un univers complètement délirant. Et puis la fin se termine sur Noël donc, c'est quand même parfait pour les fêtes !

Hook
Encore un film avec Robin Williams ! Il faut croire que cet homme était mon Père Noël à moi. Le Pays Imaginaire n'a pas grand chose à voir avec le Pôle Nord et les sapins et les cadeaux, mais je tiens à vous rappeler que la famille de Peter se rend à Londres durant les dernières vacances de l'année. Et il est magique ce film ! 

La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue
C'est le film du réveillon pour moi, et je blâme M6 pour ça. Tous les ans, je regardais ce film avant que les cadeaux n’apparaissent miraculeusement sous les pieds du sympa. Il y a beaucoup de souvenirs rattachés à ce dessin-animé, pourtant c'est celui qui n'a vraiment aucun rapport avec Noël et c'est loin d'être un chef d'oeuvre, mais les aventures de l'Oncle Picsou et sa famille sont divertissantes. Bref, tout ce que nous voulons pour attendre patiemment le Père Noël.

Et bien évidemment, il y a les deux premiers Harry Potter, Le journal de Bridget Jones, le premier Maman, j'ai raté l'avion et n'oublions pas le parfait L'étrange Noël de Monsieur Jack ! (D'ailleurs, Blandine en parle ici).

Courage, Noël est bientôt là !

mardi 9 décembre 2014

15 albums favoris (tag)

Encore un tag, mais cette fois-ci celui-ci ne vient pas de mon initiative. C'est Alexandra qui m'a taguée, et si je me suis d'abord retrouvée pantoise devant mon ordinateur, j'ai finalement pris plaisir à trouver les 15 albums que je considère aujourd'hui comme mes favoris. 

Il faut savoir que je n'ai jamais eu l'oreille vraiment musicale, j'ai toujours eu l'habitude d'écouter ce qui me tombait sous la main ou comme mes parents. Mais à force de traîner avec des mélomanes, j'ai revu un peu ma bibliothèque iTunes. Pourtant, j'ai l'impression que nous retrouvons beaucoup plus de cinéma dans ces albums. Je suis d'ailleurs surprise de voir que les albums se sont imposés très rapidement sur ma liste, j'ai choisi de citer ceux que j'écoute le plus depuis quelques temps déjà.


Little Giant de Roo Panes ♫ Depuis que Clémentine m'a fait découvrir ce chanteur, je suis légèrement obsédée par sa voix et son univers. C'est tout doux, ça repose (et ça donne parfois envie de pleurer), et je trouve que c'est parfait en toute occasion. (Par contre, ça ne passe vraiment pas en soirée. Testé et pas approuvé).

Moulin Rouge ♫ L'album de mon film favori se devait d'avoir une place ici. Je connais les chansons par cœur, comme certaines citations. Les morceaux repris sont géniaux : Bowie (qui chante d'ailleurs aussi dedans), Madonna, Marilyn Monroe, Police... Plein de genres différents. Et je ne trouverai jamais plus belle reprise de "Your Song" que celle d'Ewan McGregor. 

Sigh No More de Mumford & Sons ♫ J'ai commencé à écouté ce groupe récemment, parce que j'avais adoré leur chanson avec Birdie pour Brave, puis il y a eu Marcus Mumford pour Inside Llewyn Davis et j'ai décidé d'écouter le reste. Depuis quelques mois, c'est cet album que j'écoute en boucle. "The Cave" reste ma préférée ! 

Take Me Home des One Direction ♫ Si, il y a quelques mois, on m'avait dit que je mettrais les 1D ici, j'aurais sûrement levé les yeux au ciel. Et pourtant ! Je sais que ce n'est pas leur meilleur album, mais c'est dans celui-ci que je trouve mes chansons préférées. J'ai trouvé dans ce groupe toute la bonne humeur dont j'avais besoin dernièrement : ils me donnent la pêche ! 

Enchanted (Soundtrack from the Motion Picture) d'Alan Menken ♫ Parce que Amy Adams + Disney + Alan Menken. On retrouve dans la bande-son de ce film des airs des premiers succès du compositeur : La Petite Sirène ou La Belle et la Bête. "That's How You Know" aura toujours le don de me donner le sourire.


A Very She & Him Christmas de She & Him ♫ Ce duo, c'est mon coup de cœur depuis quelques années, et leur album de Noël est vraiment parfait. Leurs reprises leur correspondent tout à fait. Il est parfait pour fêter la naissance du petit Jésus. 

Swings Both Ways de Robbie Williams ♫ Cet anglais se devait d'être ici ! J'adore un grand nombre de ses chansons, j'aurais même pu choisir son Greatest Hit, mais je voue un réel culte à son dernier album. Il y fait des reprises très jazzy et a de nombreux duos avec des chanteurs très sympa : Lily Allen, Michael Bublé, Rufus Wainwright... On y retrouve des morceaux connus, des inédites. Je pense que c'est l'album que j'ai dû le plus écouter en un an. 

Boyhood ♫ En plus d'être charmée par le film, la bande-son m'a tout de suite emballée avec les sons différents. J'ai un peu l'impression de retourner à certains points de mon adolescence en écoutant cet album, et puis "Hero" fut une vraie obsession durant tout le mois d’août.

Light Me Up de The Pretty Reckless ♫ J'écoute The Pretty Reckless depuis les débuts de Taylor Momsen dans la musique, je la suivais déjà dans Gossip Girl et j'ai rapidement agréé à sa voix, sans aimer le personnage qu'elle est devenue. Mais tout ce premier album me plaît beaucoup, j'aime aussi ses références comme Blondie ou Joan Jett. Puis certaines chansons me parlent beaucoup.

Frozen (Original Motion Picture Soundtrack) ♫ Comment ne pas parler de "Let it Go" ? Enfin de l'album entier, j'ai été conquise par les sonorités music hall de ces chansons. Ma préférée est "Love is an Open Door", il n'est pas rare que je me mette à la fredonner sans m'en rendre compte. Frozen, c'est un peu le retour aux Disney musicaux, à l'instar du Roi Lion, La Petite Sirène et La Belle et la Bête. Et Kristen Bell m'a tout simplement bluffée avec son interprétation vocale d'Anna. Sans oublier, la talentueuse Idina Menzel (ou Adele Dazeem, comme dirait Travolta) qui nous fait frisonner avec sa voix.


18 singles de U2 ♫ J'ai un peu grandi en écoutant U2, j'ai été bercée par "With or Without You" (c'est désormais la chanson de Joey et Chandler pour moi, les vrais sauront). C'est pourquoi j'ai choisi cet album qui reprend leurs morceaux les plus connus, on y trouve même ma préférée du groupe "Sometimes You Can't Make It On Your Own". Je ne pense pas pouvoir me lasser un jour de cet album, ou de la voix de Bono tout simplement.

Swan Lake de Tchaïkovski ♫ Je suis OBSÉDÉE par ce ballet. Il me détend, me fait pleurer. Je ressens tout lorsque je l'écoute. Je ne l'ai pourtant jamais vu, mais je connais l'histoire par cœur. Tchaïkovski est sûrement l'un de mes compositeurs préférés, j'adore entendre ses notes. "Enchanted Lake" fut longtemps la chanson que j'écoutais pour me calmer lorsque tout allait mal.

Imagine de John Lennon ♫ Parce que. Dois-je vraiment expliquer plus ? Les Beatles, Lennon, Imagine, l'Angleterre, etc... Non, ça suffit à justifier sa place ici.

Inside Llewyn Davis (Original Soundtrack Recording) ♫ Encore un album pour un film, oui. MAIS il y a des chanteurs géniaux dedans : Justin Timberlake, Marcus Mumford, Bob Dylan (entre autre). Les chansons y sont très belles, magnifiquement interprétées par Oscar Isaac. C'est vraiment le style que j'apprécie le plus. (Et puis il y a Carey Mulligan qui chante avec Justin pour "Five Hundred Miles", ce qui est un énorme point positif et rend cet album encore plus parfait).

The Definitive Collection de ABBA ♫ Ce groupe, c'est un ce qui me rend heureuse. Chacune de leurs chansons me donnent envie de danser et de courir partout (et de revoir pour la millième fois Mamma Mia!). C'est pour cela que j'ai choisi cet album (et parce que c'est celui que j'ai en fait, haha).

Voilà, c'est tout. Par ailleurs, je tiens à préciser que les albums ne sont pas classés par ordre de préférence, j'en aurais été incapable. Je remercie encore Alexandra de m'avoir taguée, et à mon tour je vais demander à BlandineLucile et Justine d'y répondre. 

dimanche 7 décembre 2014

Christmas TAG

Avec Noël, c'est aussi l'excuse parfaite pour répondre à un tag. J'aime bien me prêter à cet exercice qui permet de réfléchir sur soi-même, alors chaque occasion est bonne pour faire un article de ce genre. 
Je suis allée voler ce tag sur le blog de Solène : oh BABOU, il est vraiment très chouette et elle fait actuellement un "blogmas" avec plein d'articles sympa sur le thème de... NOËL !

Quel est ton film de Noël préféré ? 
 Je me réserve le droit de ne pas répondre tout de suite à cette question : j'ai prévu un article rien que sur ce sujet, hihi. 


Est-ce que tu ouvres tes cadeaux lors du réveillon ou le matin de Noël ? 
Pendant longtemps, nous les ouvrions seulement le matin. Je me souviens encore que mon frère, ma soeur, mon cousin et moi nous levions toujours tôt et attendions avec impatience que les adultes daignent enfin se lever pour les ouvrir. Maintenant que nous sommes tous grands (sauf ma soeur), et surtout impatients, nous les ouvrons le soir. Mais cette année, j'ai bien envie de les convaincre d'attendre le matin de Noël. Je suis un peu nostalgique, je pense. 

Ton meilleur souvenir de Noël ?
Lorsque j'ai vu le Père Noël rentrer chez mes grand-parents pour déposer les cadeaux. J'ai l'impression de m'en souvenir comme si c'était hier : nous étions dans le salon lorsque dehors nous avons entendu des cloches, celles des Rennes ! Les parents nous avaient dit alors de monter nous cacher, sinon le Père Noël ne serait pas contenté de nous voir encore debout, nous nous étions cachés dans les escaliers et nous l'avons vu déposer les cadeaux au pied du sapin. C'était la chose la plus magique au monde ! J'ai compris des années plus tard qu'il s'agissait en fait de mon père, haha. 

Ta nourriture préférée des fêtes ? 
La bûche, le chocolat, les FERRERO ROCHERS ! J'adore en avoir une boîte sous le sapin. 

La cadeau de Noël que tu as préféré ? 
J'ai toujours été plus ou moins gâtée tous les ans, je n'arriverai vraiment pas à choisir. Alors je vais remonter loin, en pensant aux vidéos de nos vieux Noëls : la maison Barbie (celles qu'ils ont ressortis, il y a deux ou trois ans), c'était vraiment le truc le plus cool au monde. Et il me semble avoir eu un Doggy Dog la même année, c'était un chien qui venait faire toi lorsque tu tapais dans tes mains et qui rongeait son os quand tu lui mettais dans la bouche. Il aboyait aussi et c'était adorable. J'ai même retrouvé la pub ! (Les 90's, c'était quand même parfait !) 

La senteur de Noël que tu préfères ? 
Même si je n'aime pas trop ça de goût, je vais dire la cannelle ! Et l'odeur du sapin, évidemment. 

Quand tu étais enfant, quel cadeau (fou, extravagant,…) tu demandais toujours, sans jamais le recevoir ?
Il faut que j'appelle quelqu'un pour savoir ! Après avoir insisté auprès de ma mère et de ma tante : je ne demandais rien de tel. Ou alors c'est parce que j'avais tout, même les choses les plus folles ! Héhé. 

Quel est le meilleur moment de Noël selon toi ?
Quand nous avons tous terminés de manger, que les cadeaux sont ouverts et que chacun profite/découvre ce qu'il a reçu, qu'on digère dans le canapé devant un film ou en allant faire une balade dans le froid. J'aime bien ce moment, ou on peut enfin se poser après la folie de Noël.

J'espère que cet article vous a plu ! Je serai très curieuse de connaître vos réponses, prévenez-moi si vous aussi vous avez fait un Christmas Tag ! Et encore merci à Ségolène pour ce tag.

Des bisous à la guimauve ! 

mardi 2 décembre 2014

Christmas Wishlist

Décembre est déjà là, et le froid avec ! Je dois avouer que je n'ai encore pas vu cette année passer, mais ce dernier mois est l'excuse parfaite pour faire des articles sur la meilleure période de l'année : Noël ! 
Cette année les fêtes me semblent moins joyeuses chez moi, mais ce n'est pas une excuse pour ne pas réfléchir aux cadeaux que je veux. Puisque j'ai décidé de grandir, j'ai décidé de demander seulement des choses utiles (non, je rigole). Et je sais déjà ce qui sera au pied du sapin. 

Le sac à dos Herschel - il est vrai que tout le monde l'a, mais c'est je le trouve vraiment joli et surtout fonctionnel, c'est ce que je cherche. Je bouge pas mal et c'est beaucoup plus simple de ranger ses affaires dedans que de tout balancer dans un sac à main.

Le concert de Robbie Williams à Paris - je ne pouvais pas rater l'occasion d'enfin voir mon chanteur favori sur scène ! Mes parents m'offrent donc une place pour aller le voir au Zénith de Paris, et j'ai vraiment hâte de le voir en live. Vite le 30 mars ! 

Le Funko Superman - Pour le ranger avec tout ce que je commence à avoir ce super-héros, surtout en version Man of Steel de Snyder. Et puis je trouve ces figurines vraiment trop adorables.

1001 films à voir avant de mourir - Je me considère comme cinéphile, et je suis toujours curieuse de découvrir des films, avoir une telle liste sous la main serait parfait pour moi. Dans la même collection, j'aime bien aussi celui sur les acteurs.

Des gants - Parce qu'il fait froid et que je cherche une paire de gants que je puisse porter avec tout, ceux-ci viennent de chez Topshop et je les trouve mignons par leur simplicité. 

Il n'y a pas grand chose dans cette wishlist, je me demande d'ailleurs si ce n'est pas parce que je prends conscience que je n'ai pas besoin de tout, mais juste de l'essentiel et ce qui me ferait vraiment plaisir. Et puis de toute façon, le reste est sur Neeed

Plein de bisous pailletés !

lundi 24 novembre 2014

When you wish upon a star... (tag)

J'avais envie de faire un tag, en attendant d'avoir de nouveaux sujets intéressants à aborder avec vous. J'aime bien cette idée d'avoir des réponses qui dirigent l'article, j'avais donc demandé des idées sur Twitter et Ségolène m'a gentiment suggéré d'en faire un sur Disney (ce qui est en effet évident comme réponse). Je l'avais déjà fait sur Instagram, mais pourquoi ne pas le refaire ici ? Je pourrais même y approfondir mes réponses. Parce que Disney, c'est un peu toute ma vie. 
Je vais même en profiter pour poster des photos que j'ai pu y prendre, elles ne sont jamais retouchées mais c'est parce que la magie du parc suffit à rendre les photos jolies.


1. Quel est ton film Disney préféré ? 
J'adore vraiment tous les films des studios Disney (à part quelques exceptions), ils ont toujours su me redonner le sourire et m'ont permis de m'évader. Mais puisqu'il faut en nommer un, ce sera La Petite Sirène sans grande surprise. Je ne sais même plus à partir de quand cette obsession pour cette princesse a commencé cette obsession, je me souviens d'une époque où j'avais un peu tout estampillé avec sa bouille et ses cheveux rouges, il me semble même avoir eu la housse de couette. Aujourd'hui encore j'ai une serviette de plage et je ne m'en séparerai jamais. Et puis ce que j'aime dans ce film, c'est l'ambiance et toutes les chansons !

2. Quelle scène d'un film Disney aurais-tu voulu vivre ? 
Je pense avoir dit sur Instagram que c'était celle où Belle découvre la bibliothèque dans le château de la Bête. Cette scène me correspond vraiment, car quand j'étais plus jeune je passais vraiment beaucoup de temps dans des bouquins. Aujourd'hui, je lis sûrement moins, mais elle restera sans aucun doute la scène que j'aimerai vivre.

3. Un moment inoubliable que tu as passé dans un parc d'attraction ?
Je ne les compte plus, chaque visite là-bas apportent une nouvelle surprise. Sans vouloir tomber dans la niaiserie, c'est vraiment un de mes endroits préférés sur Terre. J'adore l'ambiance qu'on y trouve, mais je pense que la première fois que j'ai vu le spectacle "Disney Dreams" était le plus marquant. Ce spectacle est vraiment magnifique et digne du parc, l'histoire est mignonne et les effets impressionnants. Il n'y a rien de plus merveilleux que de voir le château s'animer avec les images de nos Disney favoris, et entendre les spectateurs s'extasier devant est aussi fantastique !



4. Si tu devais être un prince, lequel serais-tu ? 
Je ne sais plus ce que j'avais répondu la première fois, j'avais sûrement dit Philippe pour des raisons totalement stupide (il est mignon, dah')... Aujourd'hui, je penserai plus à Adam, c'est-à-dire la Bête dans La Belle et la Bête. En y repensant après sa transformation, c'est devenu quelqu'un de solitaire, très peu sûr de lui et qui aime ronchonner dans son coin. C'est tout à fait moi ça ! 

5. Si tu devais être une princesse, laquelle serais-tu ? 
La question ne se pose même pas : Ariel ! J'ai toujours adoré cette princesse, j'ai toujours aimé qu'elle se bouge pour obtenir ce qu'elle veut. C'est pour moi l'une des premières princesses Disney qui s'émancipe de la famille, elle brave l'autorité parentale pour faire ce qu'il lui plaît. J'aimerai avoir son courage, comme elle je rêve aussi d'autres horizons et je collectionne beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses (ma chambre ressemble un peu à un musée). Et en toute honnêteté, je suis un peu amoureuse du prince Eric (que je visualise en Henry Cavill, graou).


6. A quel personnage Disney ressembles-tu ? 
Physiquement, je pense que je vais satisfaire des amis en répondant que je ressemble à Anna d'Arendelle. Et même de caractère, je me retrouve vraiment dans cette princesse toute récente. A vrai dire, je me retrouve dans beaucoup de personnages Disney, ils ont chacun une caractéristique qui me donne l'impression d'être proche d'eux et de pouvoir les comprendre. C'est sûrement pour ça que j'aime autant les personnages de ces films.

7. Si tu pouvais choisir un personnage Disney pour être ton ami, lequel choisirais-tu ?
Il est difficile de choisir. Ils sont tous trop mignons, mais mon premier choix se portera sur Porcinet parce que c'est mon préféré dans Winnie l'Ourson, et que j'adore l'univers de ce dessin-animé. Ou Figaro de Pinocchio, c'est le chat le plus mignon !


8. Une scène Disney qui te fait pleurer à chaque fois ? 
La mort de Mufassa dans Le Roi Lion, celle de la mère de Bambi, la scène de la berceuse dans Dumbo... Il y a beaucoup de scènes qui me fendent le cœur dans les films de cette compagnie.

9. Quel est le Disney que tu as vu le plus souvent ?
D'après mes parents, le film que j'ai le plus vu est Blanche-Neige et les Sept Nains, et je ne suis même pas surprise ! Je me rappelle le regarder et me cacher sous ma couette quand la Reine se transformer en sorcière, pourtant je laissais un tut petit trou juste pour continuer de regarder. J'avais juste peur qu'elle me voit. Et cette sorcière me fait toujours aussi peur.



10. Quelle est ta chanson Disney préférée ? 
C'est "La chanson de la pluie" dans Bambi. J'aime la façon dont ils ont réussi en musique à reproduire la pluie et l'orage, et j'adore ces sons.

Voilà, c'est fini ! Merci d'avoir lu ce long article sur l'une de mes passions (parce que j'ai l'impression d'en avoir trop !). Si vous le faîtes de votre côté, je serai curieuse de découvrir vos réponses donc n'hésitez pas à me les donner.



dimanche 16 novembre 2014

OOTD #2 : redy

Bonjour, me voici en cette fin de semaine avec un nouvel OOTD. C'est encore ma super copine Blandine qui s'est prise au jeu de la photographe, et je la remercie ! Nous n'étions pas dans un parc ou dans les rues parisiennes, mais à Disney Village (parce que Disney, c'est un peu la vie). C'est sûrement pour ça qu'il n'y a pas beaucoup de photos, il y avait trop de monde autour !




On ne le voit pas mais mon pull est manche 3/4 et très épais, torsadé. Je l'adore ! Le jean est taille haute et c'est vraiment la forme qui me plaît le plus. Il pleuvait donc j'ai pu sortir mon super parapluie, avec les personnages du film de Demy brodés dessus. J'avais également sorti mon sac à dos Mulan, parce que j'aime les petits clins d'oeil quand je vais à Disney. Ce sac, je l'ai depuis mes 7 ans et c'est un peu ma fierté (hihi).

Là-bas, j'ai commencé mes achats de Noël et je me suis offert une boule de décoration Alice au Pays des Merveilles adorable qui va très vite rejoindre ma collection Disney, vous aurez sûrement des photos bientôt. En tout cas, les festivités de fin d'année ont déjà bien commencé à Disney Village (et Disneyland), c'est super agréable !





Manteau ASOS / Pull NExT / Jeans PULL & BEAR / Chaussures ANDRE /  Parapluie LES PARAPLUIES DE CHERBOURG / Echarpe ESPRIT / Sac à dos DISNEYLAND PARIS

vendredi 7 novembre 2014

3 enfants. 13 romans.

Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire est une histoire tout droit sortie de l'esprit de Lemony Snicket (son vrai nom est Daniel Handler), Mais dès le début, la confusion est présente : est-ce réel ? En effet, Snicket s'adresse à nous comme si nous étions ses confidents, et bien souvent il va nous conseiller d'arrêter de lire son oeuvre. Littérature pour jeunesse, les événements qui rythment la vie de ces trois enfants sont pourtant des plus tragiques. 

Violette, Klaus et Prunille Baudelaire apprennent un jour que leur maison a brûlé et que leurs parent n'ont pas survécu à l'incendie. Cette tragédie va les conduire chez un parent éloigné, dont ils ignoraient l'existence, le Comte Olaf. Et cette personne est sûrement la plus répugnante, dans tous les sens du terme : il est sale et des plus odieux avec les enfants. Il se mettre en tête de leur voler leur héritage, car les Baudelaire sont très riches. Et par la suite, ils ne vivront que de désastreuses aventures, ballottés de tuteurs en tuteurs, avant de devoir se débrouiller seuls. Leur fin n'aura rien joyeux, comme s'évertue à nous mettre en garde. 

Le premier tome est sorti en 1999, et la saga s'est achevée le vendredi 13 octobre  2006 dans les libraires américaines. L'intérêt de ces romans est avant tout le style, très pédagogique de Snicket : souvent il s'adresse à ses jeunes lecteurs, profitent parfois de légères interludes pour expliquer des mots compliqués. Il joue avec les codes, s'amuse parfois à les frustrer et rend l'histoire bien réelle, malgré les événements fous qui se passent. Un jeune lecteur nous s'en rendra pas compte, mais toute la saga est également truffée de références : mythologie (Prométhée), cinéma (avec une très jolie référence à Citizen Kane), la littérature classique (Madame Bovary ou Mrs. Dalloway en quelques lignes, un Robinson qui est sur une île), etc... C'est pour cela que finalement, les relire en étant plus âgé et cultivé est très intéressant. 

Avec son écriture, nous prenons réellement part à l'enquête que vont finir par mener les enfants afin de comprendre tout ce qui leur arrive. Il est facile de s'attacher à eux, même si Prunille fait parfois preuve de beaucoup de maturité pour un bébé. Ces treize romans sont intriguant et il est difficile de décrocher. De plus, chaque fin de tome est accompagné d'une illustration et d'une lettre à l'attention de ce "Cher éditeur" qui donne des indices sur la suite. Ces dessins que nous retrouvons au cours des chapitres sont des plus plaisants, c'est le coup de crayon de Brett Helquist qui accompagne les aventures. Toujours en noir et blanc (sauf pour les couvertures), elles apportent un petit plus et rendent la lecture encore plus appréciable.

Cher lecteur, si tu n'as jamais débuté ou achevé la lecture de cette funeste saga, je te déconseille de lire la suite... Après avoir relu les douze premiers tomes qui m'avaient accompagnée durant mon enfance, j'ai légèrement appréhendé de commencer le dernier livre. Et d'ailleurs, j'ai trouvé un peu leur arrivée sur cette île étrange et comme un cheveu sur la soupe. Les orphelins, bien sûr, ont toujours débarqué dans de nouveaux lieux, mais cet endroit est encore plus surréaliste que les douze autres. Et les personnages y sont tous aussi étranges, rapidement nous retrouvons l'esprit intriguant de l'histoire. J'ai dévoré La Fin, parce que même si le tout prenait une tournure vraiment étrange j'étais curieuse d'avoir le fin mot de l'histoire. Snicket répond à quelques questions, mais il ne donne pas toutes les informations. Ce qui est un peu frustrant, mais ce qui colle aussi parfaitement à l'ambiance de chaque livres et avec tout ce que le narrateur avait pu nous dire depuis le début. Mais je n'en dis pas plus, et je te laisse juger par toi-même. (Je n'en dis pas plus parce que je n'arrive pas vraiment à savoir ce que je pense vraiment de cette fin en fait).


Je suis très heureuse de finir cet article sur une note positive : Netflix a annoncé avoir pour projet d'adapter les romans en treize épisodes, après un film (avec Jim Carrey et Meryl Streep) qui n'avait pas eu le succès qu'il aurait dû avoir (je suis toujours en deuil qu'il n'y ait jamais eu de suites). La création de cette série sera donc à suivre et c'est avec une grande impatience que j'attendrais le premier épisode. 

samedi 1 novembre 2014

1st November

Un mois déjà que j'ai relancé ce blog, et j'en suis très contente. Principalement grâce à vous qui me laissez toujours de gentils commentaires, il n'y a rien de plus motivant. Ayant pour l'instant peu de temps pour écrire (mais c'est à cause du RPG, j'ai plein de sujets en cours #geekbonjour, et parce que j'ai cours quand même), j'ai décidé de faire un petit article avec tout ce que j'attends de ce mois de novembre, et ce que j'aimerai pouvoir faire.


Voir Hunger Games 3.1 Mockingjay
Depuis que j'ai lu les romans, je suis accro à cette saga. J'avais vu quatre fois le premier au cinéma, et presque autant le second. Avec la fin de Catching Fire, je suis encore plus impatiente de découvrir comment ils ont fait le film, de faire les acteurs évoluer dans leurs personnages. L'envie de revoir mes chouchous Josh Hutcherson et Sam Claflin n'y est pas pour rien dans cette attente. N'oublions pas que Natalie Dormer a rejoint le casting et j'ai vraiment hâte de la voir dans ce film. (En tout cas, ça me donne envie de répondre à un tag sur Hunger Games tout ça).

Lire Finding Colin Firth
Ce livre, dédicacé de la main de Colin en personne, attend bien sagement sur mon étagère depuis qu'il m'a été offert pour mon anniversaire (encore merci les copains). J'ai vraiment hâte de pouvoir l'entamer et de décompresser en le lisant. Je connais le pitch et je pense qu'il sera très prévisible, mais si ça parle de Colin, ça me suffit. Ce serait en fait, trois femmes qui se rencontrent par hasard durant un été dans une ville où Colin Firth va y tourner un film, elles vont devenir amies et tada ! Si je devais résumer, je le dirais comme ça. J'ai vu que ce roman avait une bonne moyenne sur Goodreads donc ça me donne encore plus envie de le commencer.



Organiser un marathon Ghibli 
Ceux qui me connaissent bien savent que j'adore l'animation, mais que j'ai d'énormes lacunes avec les dessin-animés asiatiques. J'ai vu Le Voyage de Chihiro quand j'étais enfant, et j'avais bien aimé, puis pour la suite je n'ai rien vu d'autres. J'ai commencé cette année à m'y intéresser un peu plus, avec Le vent se lève (que j'ai détesté) et Le Conte de la princesse Kaguya (que j'ai adoré). Maintenant, j'aimerai en voir d'autres, comme La Colline aux coquelicots ou encore Kiki la petite sorcière. (Je compte sur toi Célia pour me faire découvrir tout ça).


Ce sont mes trois gros objectifs pour ce mois de novembre, mais j'ajouterai aussi : trouver plein d'idées d'articles, aller à Disney Village avec les copines pour acheter des décorations de Noël, trouver un stage, dépasser les 150 films découverts pour l'année 2014, réussir à faire des économies, visiter de nouveaux lieux de Paris ... Plein de petites choses. Et évidemment faire un décompte avant décembre, et donc avant Noël. (C'est un peu la meilleure période de l'année).

Et toi, tu attends quoi de ce mois ? 



lundi 27 octobre 2014

« Quel dommage de mourir quand il me reste tant à lire ! »

Au cours de mon Master, j'ai pu faire la rencontre d'un homme tout à fait intéressant : Norbert Czarny, un professeur des collèges mais aussi critique littéraire pour La Quinzaine. Présent pour nous parler de son travail de bénévole au sein de la revue, il nous a donné un petit questionnaire sur la littérature et l'univers de la critique. J'ai donc décidé d'en reprendre certaines et d'y répondre, un exercice qui peut ressembler à un tag, mais je trouve très intéressant de pouvoir réfléchir sur le genre de lectrice que je suis.

  • Lis-tu depuis longtemps ? Depuis toujours ?
J'ai toujours aimé lire, depuis le CP où on nous apprenait la lecture avec Ratus (moment nostalgie).

  • As-tu un lieu de prédilection pour lire ? Une heure ? Une saison ?
Je lis partout en fait : dans mon lit, dans le salon, dans le jardin, à la mer... Et en été comme en hiver, je trouve des avantages à la lecture. Lorsqu'il fait chaud, je trouve agréable de s'allonger dans l'herbe à l'ombre pour dévorer un roman. L'hiver, j'aime me recroquevillée dans un fauteuil avec un gros plaid pour lire des romans.

  • Lis-tu longtemps ou peu ?
Tout dépend du roman, certains peuvent me passionner et donc j'y passerai la journée dessus alors que d'autre au bout de quelques pages, je serai déjà fatiguée et le laisserai traîner pour plus tard.

  • As-tu des rituels, des habitudes ? 
Je lis souvent avec une tasse de thé (parce que le thé, c'est la vie).

  • As-tu des piles de livres ou au contraire peu de livres à proximité ?
J'ai toujours été une acheteuse impulsive et j'ai donc beaucoup de romans chez moi qui n'ont jamais été ouverts, mais c'est rassurant de savoir que des livres m'attendent si jamais je m'ennuie. Et depuis que j'ai craqué pour une liseuse, j'ai une grosse pile de livres dans mon sac avec moi.

  • A qui te fies-tu pour choisir tes lectures ?
C'est bête - et mal - mais je choisis souvent en fonction de la couverture, sinon mes amis sont de très bons conseillers en romans à découvrir.

  • Quand tu lis, c'est pour...
Me dépayser et vivre des émotions, je préfère largement un roman qui m'emmène très loin et me fait oublier mes soucis. 


Dernièrement, j'ai lu Gone Girl de Gillian Flynn, juste avant la sortie du film. Ensuite, j'ai décidé de reprendre toute la saga Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket, parce que je n'avais jamais lu la dernier tome. Je pense faire un article à propos de ces romans, car cette relecture est tout simplement géniale, dès que j'aurais fini. 

Les romans que je souhaite lire par la suite sont Looking for Alaska, Finding Colin Firth, Orgueil & Préjugés (encore, oui), ceux de Rainbow Rowell...

Et toi, pourquoi et comment lis-tu ? Quelles sont tes dernières lectures ? As-tu des livres à me conseiller ? 

Le titre de l'article est une citation de Marcelino Menedez y Pelayo.

vendredi 17 octobre 2014

OOTD #1: rock'n skirt

Je me suis dit que je pouvais très bien poster des photos de mes tenues, bien que je n'aspire pas à devenir blogueuse mode. Je prends ça aussi comme un exercice de confiance en soi (ce qui n'est pas mon fort) en faisant face à l'appareil photo. C'est d'ailleurs Blandine (encore merci, petit chat) qui a joué les photographes pour moi, et vice-versa. 

Je pense reproduire ce genre d'articles plusieurs fois et d'essayer de prendre des photos dans des lieux de Paris que je ne connais pas. Ce sera l'occasion de visiter cette ville que je côtoie depuis plus de trois ans mais dont je ne connais pas encore tout.

(Et vous pouvez admirer ma nouvelle coupe de cheveux avec sa magnifique couleur).


Aujourd'hui, nous nous sommes donc promenées dans Paris (Rivoli et les Champs pour faire du shopping, comme deux petites touristes) avant de nous poser dans un Starbucks trop adorable et cosy. Un chocolat chaud, un mocha blanc et des viennoiseries plus tard, nous sommes parties à l'aveuglette et avons décidé de nous rendre au Parc Monceau. Je suis d'ailleurs très contente d'avoir découvert cet endroit. Bien qu'il était plein d'enfants (fin de journée et début de vacances, évidemment), l'architecture et statues antiques étaient tout à fait agréables à voir dans ce coin de verdure du 17ème arrondissement. Je pense poster certaines photos sur mon Flickr plus tard, si vous êtes intéressés. 



Ajourd'hui, je me suis sentie l'âme d'une fille et j'ai décidé de porter une jupe. J'ai donc sorti ma préférée qui vient de chez Topshop et l'ai associée avec ma nouvelle chemise à carreau (et ma première !) achetée il y a peu de temps chez Monoprix. Pour casser le côté petite fille entre le plissé, les petites chaussures, le froufrou des socquettes et les boucles d'oreille en forme de cœurs, j'ai ressorti mon perfecto Zara et j'avais mon tote bag England de chez The Body Shop.


Perfecto ZARA / Chemise MONOPRIX / Jupe TOPSHOP / Chaussettes TOPSHOP / Chaussures TOPSHOP / Boucle d'oreilles CLAIRE'S / Tote bag THE BODY SHOP
(Je me rends compte que mon addiction pour Topshop est sans limite).

Et durant notre virée shopping, j'ai enfin trouvé la peluche que je voulais chez Disney Store : FIGARO, le petite chat trop adorable dansPinocchio. Il en faut vraiment peu pour me rendre heureuse.


mercredi 15 octobre 2014

« Shut up, and march. »

Pride, c'est la petite pépite sortie au cinéma en septembre dernier. Ceux qui me suivent sur @Catmenteen ont pu voir à quel point j'avais aimé ce film et je l'avais gazouillé très fort sur le net. Avec ce nouveau blog, c'est l'occasion de revenir un peu plus sur ce film et, je l'espère, vous donner envie de le voir à votre tour.

Je dois avouer que je n'attendais pas réellement ce film et que j'en avais même très peu parlé, mais avec un casting pareil (Bill Nighy, Imelda Staunton et Andrew Scott) je me suis sentie obligée de vouloir découvrir ce film au plus vite. C'est pour ça que le 17 septembre, j'ai couru au cinéma pour le découvrir (en plus, Lucile était avec moi et c'était encore plus chouette).

Alors Pride, ça raconte quoi exactement ? Dans les grandes lignes, on va dire que ce sont des gays qui ont décidé de venir en aide aux mineurs, durant la grève de 1984. Alors oui, dit comme ça, ça semble peut-être un peu barbant. Mais ça ne l'est pas du tout, mais alors pas du tout !

Ce film, c'est deux heures d'émotions. Des vrais émotions, on peut passer du rire aux larmes en quelques secondes, on va être révolté, on va se sentir concerné par ces jeunes. C'est le film anglais par excellence, Warchus a su raconter une histoire méconnue de son pays avec humour. Vous savez cette chose dans laquelle les Anglais excellent ? Seulement Pride n'est pas seulement drôle, il est aussi sacrément émouvant. J'ai arrêté de compter le nombre de scènes où j'ai fondu en larmes, mais à la fin c'était pire qu'un raz de marée. (J'étais heureuse d'avoir des mouchoirs sur moi). Et puis les acteurs sont tellement merveilleux, je pense que le film n'aurait pas eu le même impact avec un casting différent.

Oui, ce n'est pas vraiment une critique, ni un article très construit, c'est juste un avis très subjectif parce qu'à vrai dire, j'ai tellement aimé ce film que je serai incapable d'en parler sérieusement.

PRIDE
de Matthew Warchus, avec Bill Nighy, Imelda Staunton, Paddy Considine....

vendredi 10 octobre 2014

Guide de survie #1 : le jour où tu rencontres ton idole

Etant une fangirl (frôlant parfois le rôle de groupie) confirmée, je me suis rendue de nombreuses fois à des tapis rouges. Tout cela dans l'espoir de voir une célébrité, en chair et en os, respirer le même air que nous, et de rentrer avec une dédicace et parfois le Saint-Graal : une photo.

Parce que je suis sûrement le chat le plus généreux du web, j'ai décidé de te faire un petit guide de survie (une future catégorie récurrente ?) et de commencer fort : LE JOUR OU TU RENCONTRES TON IDOLE (aka la personne pour qui tu manges, ne dors plus et respire).

1. L'annonce de sa venue dans ta ville (ou dans ton pays, si tu n'es pas Parisien)
Pour être au courant de tout, je te conseille fortement de te rendre sur Twitter, d'épier tout ce que fait ton idole. Si c'est un acteur, il faut surveiller de très prêt ses films à venir et la promotion qui va avec. Pour les musiciens, c'est pareil avec leurs albums et tournées. Mais il faut s'accrocher et être très minutieux : une information cruciale pourrait te pousser sous le nez. Et tu n'apprendras que trop tard que ta raison de vivre n'était pas si loin de toi.
Pour mettre toutes les chances de ton côté, je te conseille d'harceler tes amis en leur disant combien tu aimes cette célébrité et que tu rêves de la rencontrer. De cette façon, ils seront également à l’affût de la moindre information susceptible de te faire fangirler/pleurer/hurler de joie.

Toujours avoir l’œil, @ Tumblr


Il faut : être au taquet sur Internet, harceler tes amis.

2. La préparation en vue de ces quelques minutes qui seront les plus belles de toute ta vie
Tu n'es toujours pas prêt/e moralement à rencontrer ta star favorite, ça ne te semble pas encore réel et pourtant le grand jour approche : il faut te préparer. Selon les saisons, il faut savoir faire son sac de manière réfléchie. Trois jours (ou un mois, tout dépend de ton degrés de groupïsme). Ce qui te sera tout d'abord fort utile : un sac (je conseillerai plutôt à dos, c'est beaucoup plus confortable), dans lequel tu rangeras ton appareil photo chargé au maximum, tout ce que tu veux faire dédicacer, un marqueur qui fonctionne et de quoi t'occuper. N'oublie pas une veste en hiver et la crème solaire pour l'été. Il en est de même pour un petit truc à grignoter et une bouteille d'eau, ça peut te sauver la vie. Je te conseille aussi d'opter pour une tenue confortable, attendre dix heures accrocher à une barrière n'est déjà pas une partie de plaisir donc inutile de rendre ça horrible en portant un string.

Préparer son sac est important, fais comme Merlin et fais-le bien ! @ Tumblr


Penser à un marqueur qui écrit bien et ton appareil photo chargé à fond !

3. L'attente
Les habitués savent qu'il faut savoir s'armer de patience, déjà parce qu'il faut souvent venir tôt et que les célébrités ne sont pas connus pour leur ponctualité. Le mieux en général est d'être en bonne compagnie, mais choisis bien les personnes qui sauront t'occuper. Il ne faut pas prendre quelqu'un aussi fan que toi, sinon vous risquez d'entrer en compétition et votre amitié en serait brisée. Ce serait triste (mais par amour pour l'idole, il y a bien des sacrifices à faire). Sinon tu peux emmener un roman, des cartes, ta console portable ou ton travail (si tu es assez courageux/se). Parler fait aussi bien passer le temps, et qui sait tu pourras peut-être faire une belle rencontre ? En tout cas, accroche-toi car il ou elle sera bientôt là ! Ce sont juste les deux dernières heures les plus insupportables.

Tout est dit ! @ Tumblr


Conseil : garder la batterie de ton téléphone pour la rencontre et l'après, ça pourra être utile. Et essayer de ne pas te ridiculiser si une chaîne veut t'interviewer.

4. THE moment
OH MON DIEU ! Ton idole est là, à quelques mètres de toi. Je ne peux que te conseiller de ne pas hurler afin de préserver ta douce voix pour lui dire combien tu l'aimes quand tu l'auras en face de toi. (Et parce que les fans hystériques, ça fait peur). Garde ton calme (même si c'est difficile), attend patiemment ton tour et demande-lui gentiment ce que tu veux. Evidemment, tu peux parfois repartir bredouille et quelque peu déçu/e, mais c'est le jeu (ma pauvre Lucette !)... Dans le cas où tu as de la chance, que l'amour de ta vie te dédicace ton bien le plus précieux, qu'il fait un selfie avec toi et t'offrir un sourire Colgate, remercie-le avec des cœurs plein les yeux. 

Garde ton calme et ne lâche pas toutes tes affaires (ne fais pas comme moi)
@ Tumblr
Urgent : respire ! 

5. La dépression post-j'ai rencontré mon idole
C'est un moment à la fois d'euphorie et de désespoir complet. Souvent la pression retombe et tu peux te sentir tout(e) bizarre. Pour survivre à cette dernière étape (avant de retourner à une vie normale devant son ordinateur en quête de photos de ton idole), le mieux est évidemment d'avoir quelqu'un pour te soutenir et te dire "Oui, oui, oui, c'était réel ! Tu ne rêves pas !", te tendre des mouchoirs et un carré de chocolat pour sécher tes larmes. 

Si tu es comme moi, tu risques de ressembler à ça après (en plus moche que Kristen), @ Tumblr


Tu peux maintenant chérir ce moment toute ta vie et le crier partout et baver devant tes souvenirs ! 

Et parce que oui, j'ai eu la chance de pouvoir ce moment avec mon idole, je vous offre un petit bonus :




lundi 6 octobre 2014

Roo Cool

Je suis sincèrement désolée pour ce titre grivois, mais j'étais obligée de faire ce jeu de mot. Pauvre Roo Panes qui, quand on parle de lui, fait penser à un pigeon à cause de son surnom.
@ Roo Panes, Facebook
Roo Panes est bel et bien humain, même si on se le demande encore parfois tant il semble frôler la perfection ce garçon. Je ne pense pas m'attarder sur sa présentation, mais plutôt vous rediriger vers les articles de ma super-copine-trop-amoureuse-de-lui-qui-le-fait-découvrir-à-tout-le-monde aka Clémentine (oui, c'est une invasion d'agrumes), elle a donc écrit plusieurs fois sur lui : une présentation, une interview (en deux parties : le début et la fin) et parce qu'elle a un peu trop de chance, elle l'a vu une fois en concert et y retourne cette semaine. (Non, il n'y pas du tout de jalousie dans la fin de ma phrase). Elle a même eu la chance de pouvoir entendre ce nouvel album avant tout le monde, et elle donne son avis : ici.

Cet anglais a une voix complètement à part, quand il chante c'est reposant. Personnellement, j'adore l'écouter quant je lis un roman avec une tasse de thé. C'est aujourd'hui, d'ailleurs, que sort son tout premier album. Je n'ai pas encore eu la chance d'avoir pu l'écouter (à part quelques extraits parfaits) à l'heure où j'écris cet article, mais des chansons que je connais déjà, je suis plus que satisfaite de ce qui sera sur l'album.


• Know Me Well
• Indigo Home
• Little Giant
• Deeper Than Shallow
• Once
• Tiger Striped Sky
• Home From Home
• Different Child
• Sing for the Wind
• Hands
• How Long
• Ran Before the Storm
Pour ceux qui connaissaient déjà Andrew (c'est son vrai prénom, Roo ça vient de Winnie l'Ourson et donc ça le rend encore plus adorable), vous devez sans doute reconnaître pas mal de titres. La plupart étaient déjà présents sur ses EPs. Cependant mon petit doigt me dit qu'il a pris soin de tout réenregistrer pour cette nouvelle sortie. Je ne vous cache pas mon impatience quant à l'écoute prochaine des nouvelles chansons, mais également des versions récentes de celles que j'aimais déjà beaucoup. 

Je dois pourtant vous faire part d'une infinie tristesse, en effet ma chanson préférée ne figure pas dans Little Giant. C'est pourquoi je vais vous faire rapidement un petit top 3 de mes morceaux favoris, que vous ne pourrez pas écouter dans son album.

3 • Land of the Living

Be brave and be bold,
Be childish and old it's the same old story
Every life needs a hope of glory.











2 • Open Road

Open road, no one stopped you from trying,
To lose your load, to find your silver lining.
You left my side, cos mother let you run and hide,
But even from afar I hear you crying...














1 • Glory Days

Oh, your memory stronger than a thousand ships of war to call me home,
and though it's glory I'm chasing it's from glory I run,
cos those glory days are done!




















J'attends votre avis sur la musique de Roo et sur son album.
Bisous !


P.S : vous pouvez déjà écouter Little Giant sur Deezer ou Spotify, et même l'acheter sur iTunes.

jeudi 2 octobre 2014

instax mini 8

Cet été, j'ai investi dans un Fujfilm Instax Mini 8, ce petit polaroïd trop adorable qui au final te rend plus pauvre qu'autre chose avec les recharges. Mais c'est tellement un plaisir de l’utiliser et ça fait de si jolis souvenirs que je ne regrette rien !


J'ai donc décidé de vous montrer de temps en temps certaines photos, j'avoue ne pas en avoir pris beaucoup (je fais des économies en ce moment), et je ne vais poster que les plus cool. Donc celles qui me rappellent de bons souvenirs.

(Je tiens aussi à m'excuser pour la qualité médiocre du scnannage, je n'ai pas encore compris comment bien l'utiliser, haha).

Nos 21 ans, à Guillaume et moi-même. Avant que Captain America ne s'en aille aux States. Il y avait bien sûr mes super copines présentes !


Aux pays merveilleux de Disneyland, en compagnie de mes merveilleuses amies Lucile et Blandine, où nous avons rencontré Peter Pan et Wendy Darling.


















C'était donc un tout petit article pour réellement débuter le blog, j'espère pouvoir vous montrer plus de mes polaroïds par la suite (et d'une meilleure manière, si vous avez des conseils pour scanner bien les photos).

Des bisous !

mercredi 1 octobre 2014

Screugneugneu, le retour.

Bonjour, 
Je ne pense pas me présenter dans cet article. A vrai dire, je déteste commencer quelque chose parce que je ne sais jamais quoi dire. Je vais donc me contenter d'expliquer la démarche de ce nouveau blog.
Pourquoi changer de plateforme ? Je n'arrivais plus à avancer sur Wordpress, ni à donner l'apparence que je souhaitais à mon blog, c'est pourquoi j'ai décidé de venir sur Blogger. Plusieurs blogs que je suis y sont et ils me paraissaient bien plus agréables à lire.
Qu'est-ce qu'on trouvera ici ? J'avoue que j'ai peur de faire la même erreur que sur l'ancien Screugneugneu et donc d'être à court d'idées, c'est pourquoi je vais tenter de me donner des objectifs (comme un article minimum par semaines) et surtout des sujets à tenir. Je pense donc que vous pourrez lire ici des petits billets d'humeur, sur le cinéma ou mes lectures. Je pense qu'il ne sera pas rare que je poste sur des musiques, ou des artistes en particulier. Mais aussi sur des voyages que j'aurais pu faire et des lieux que j'aime beaucoup (vous le sentez venir l'article sur Jersey, non ?). Et si je me sens l'âme aventurière, je me lancerai peut-être dans des OOTD.

J'espère sincèrement que ce nouveau départ, en ce premier octobre, sera le bon, et surtout que cette nouvelle version vous plaira.


Des bisous de chat.